Juliette je t'aime (Maison ikkoku)


17 mai 2021

Synopsis : 

La pension des Mimosas, lieu d'habitat peu confortable, abrite des locataires loufoques : Pauline, une mère qui a un fort penchant pour l'alcool, Charlotte qui frise souvent l'exhibitionnisme, Stéphane l'homme vénal et mystérieux et Hugo, étudiant en difficulté qui tente d'entrer à l'université.

À son arrivée, Juliette Rozier devient la nouvelle responsable de la Pension des Mimosas. Hugo tombe amoureux d'elle, mais rencontre un rival sur sa route : François, un fringant et séduisant entraineur de tennis qui est également attiré par Juliette. Si on y ajoute toutes les difficultés que peuvent poser les autres pensionnaires, l'opération séduction d'Hugo ne sera pas de tout repos... (Source Wikipedia)

Critique : 

Série qui s'étale sur 96 épisodes. Elle y fera connaissance de ses bien curieux locataires, le mystérieux Stéphane, Pauline et son fils Léo, Charlotte la délurée et Hugo, un étudiant qui essaie péniblement d'obtenir son diplôme. Grand classique, tant au Japon qu'en France, Juliette je t'aime dévoile des personnages haut en couleurs et attachant puis reflète parfaitement la vie quotidienne du Japon d'aujourd'hui. Différentes équipes se sont succédé à la réalisation et la meilleure partie commence à l'épisode 53 (arrivée de Clémentine). Autre point fort, le génie Kenji Kawai a signé certaines des plus belles compositions de la série.

Je trouve cette série sympathique, plein de nostalgie quand je la revisionne (car il y a tout de même des moments tristes, d'autres joyeux avec les musiques qui l'accompagne.. Mais le must dans cette histoire c'est le Happy End à la fin. 

A regarder absolument !

Venez écoutez ses osts : ICi

Où le trouver ? 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article